TROU NOIR

TROU NOIR

SCIENCES – Un trou noir géant a été observé à 220 millions d’années-lumière de notre système solaire, dont personne ne comprend la formation…

Des astronomes ont identifié un trou noir à la taille si disproportionnée qu’il pourrait remettre en cause la théorie existante sur la formation des galaxies. Selon leur étude, publiée ce mercredi dans la revue britannique Nature, NGC12777 pourrait même être le plus gros trou noir jamais découvert.

Dix-sept milliards de fois plus gros que le Soleil

Selon les observations des scientifiques, le trou noir NGC12777 est situé dans une toute petite galaxie, environ un quart du diamètre de la Voie lactée. Située à 220 millions d’années-lumière de la Terre, elle «ne paraît pas avoir beaucoup changé depuis» sa formation, il y a huit milliards d’années, détaille l’Institut Max-Planck (MPI), qui a dirigé l’étude.

Le trou noir serait quant à lui monstrueux, puisque sa masse équivaudrait à 17 milliards de fois celle de notre Soleil. A lui seul, son centre représenterait onze fois l’orbite de Neptune autour du Soleil.

Au moins le deuxième plus gros trou noir identifié

NGC12777 pourrait ravir la première place à un trou noir découvert en 2011, dont la masse, qui n’a pas encore été calculée précisément, oscille entre 6 et 37 milliards de fois celle du Soleil. Il faut dire qu’il est extrêmement complexe de mesurer la masse d’un trou noir. L’exercice n’a été accompli qu’une centaine de fois jusqu’à présent.

Des proportions exceptionnelles par rapport à sa galaxie

Ce trou noir est atypique non seulement par sa masse, mais surtout par la proportion de sa galaxie qu’il représente. Les trous noirs observés jusqu’aujourd’hui représentaient environ 0,1% de la taille de leur galaxie. Une donnée stable, sans que l’on sache exactement expliquer pourquoi.

Mais NGC12777 équivaut à 14% de sa galaxie. «Plus d’un dixième de toute la masse de ce système est dans le trou noir», détaille Remco van den Bosch, du MPI. Un résultat que les scientifiques ont eu eux-mêmes du mal à croire.

«C’est presque entièrement un trou noir. Elle pourrait constituer le premier objet d’une nouvelle classe, les trous noirs galactiques, projette Karl Gebhardt, coauteur de l’étude, dans un communiqué. C’est vraiment une galaxie insolite.»

Ce très gros trou noir, qui continue à prendre de la place dans une très petite galaxie, remet en question toutes les théories scientifiques sur ce sujet. NGC12777 ne se serait peut-être pas formé à la suite de l’effondrement d’une grosse étoile sur elle-même. Selon les astronomes, il a dû se former grâce à un autre mécanisme cosmique, jusqu’ici ignoré.

D’autres études sont nécessaires pour déterminer si ce trou noir est anormal ou s’il en existe beaucoup d’autres. Dans ce cas-là, la théorie des chercheurs selon laquelle le trou noir et sa galaxie grandissent ensemble, au même rythme, sera à revoir. Et cette découverte aura révélé qu’un trou noir peut grandir indépendamment de sa galaxie.

Source : 20minutes.fr

0 commentaires à “TROU NOIR”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents


---> Deamon |
CEVENNES ET CAUSSES |
marjo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Vétérans de Napoléon 1er
| Nos amis les chats
| le grenier magique