Archives pour la catégorie Non classé


1...34567...106

OVNI ET CENTRALE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA (baissez le son)

cette vidéo a été filmé par une équipe télévisé allemande, leur du tsunami du 13/03/2011 au japon.

 Image de prévisualisation YouTube

Source : Youtube.com

COMBATS D’OVNI

Image de prévisualisation YouTube

Source : Youtube.com

 

OVNIS PYRAMIDES / INTOX ?

COLOMBIE 2010

Image de prévisualisation YouTube

CHINE 2010

Image de prévisualisation YouTube

TAIWAN 2010

Image de prévisualisation YouTube

Source : Youtube.com

 

MARS

 Le robot américain Opportunity a transmis une image montrant une formation « d’objets » sphériques sur le sol.

  44051051-300x148

 

 

Opportunity, le robot américain le plus longtemps en fonctionnement sur Mars, a transmis une image montrant une formation « d’objets » sphériques sur le sol qui constitue une véritable énigme géologique pour les scientifiques, a indiqué vendredi 14 septembre la Nasa.  »C’est l’une des images les plus extraordinaires de toute la mission », a déclaré Steve Squyres, de l’université Cornell (New York, Etats-Unis), un des principaux scientifiques d’Opportunity sur Mars depuis début 2004.

Ces « objets » sphériques, qui mesurent jusqu’à trois millimètres de diamètre, sont concentrés sur un affleurement rocheux qu’Opportunity a atteint la semaine dernière. Ils diffèrent de plusieurs façons des sphérules riches en fer, baptisées « myrtilles », que le robot avait trouvées sur son site d’amarsissage début 2004 ainsi que dans de nombreux autres lieux visités, et qui sont des agrégats formés par l’action de l’eau sur des minéraux dans des roches sédimentaires.

« Naturellement nous avons immédiatement pensé qu’il s’agissait de ‘myrtilles’ mais en fait ces sphérules sont différentes », a expliqué Steve Squyres.  »Elles sont très différentes dans leur concentration, leur structure et leur composition ainsi que dans leur distribution » comparativement aux « myrtilles « , a-t-il dit, soulignant que jamais « on avait vu une telle accumulation de sphérules sur un affleurement rocheux sur Mars ». Un grand nombre de ces sphérules sont brisées et érodées par le vent mais leur structure concentrique est évidente, souligne-t-il.

Opportunity, qui se trouve dans le cratère Endeavour, « est en très bon état de fonctionnement malgré ses huit années et demi de dur travail sur Mars », a relevé John Callas du « Jet Propulsion Laboratory’ de la Nasa (agence spatiale américaine), responsable de la mission. Opportunity s’était posé sur Mars en janvier 2004 trois semaines après son jumeau Spirit pour une mission d’exploration de trois mois. Spirit a officiellement cessé de fonctionner en 2009.

Le nouveau robot Curiosity, de plus grande taille et scientifiquement beaucoup plus sophistiqué, est arrivé sur la planète rouge le 6 août. Il s’apprête à entreprendre une mission d’exploration de deux ans pour déterminer si l’environnement sur Mars a été propice à la vie microbienne dans le passé.

Source : tempsreel.nouvelobs.com

 

CAMPAGNE GENEVOISE

Un photographe a immortalisé ce qui semble être une soucoupe volante. Selon un spécialiste des oiseaux, il s’agirait d’une perdrix ou d’un faisan.

 topelement-300x200

Rafael Torres est photographe amateur à ses heures perdues. Samedi 12 septembre il prend des clichés de tournesols dans le Mandement. Il est 10h41 lorsqu’il photographie un tracteur sortant d’un champ avec un drôle d’objet volant juste au-dessus. La chose a l’air de se déplacer à haute vitesse.

«Ce n’est qu’en triant mes images sur mon ordinateur que je suis tombé sur cette étonnante image. Sur place, en prenant la photo, je n’ai absolument rien remarqué. On dirait une soucoupe volante» dit le reporter en herbe, tout en affirmant ignorer de quoi il s’agit. Ce samedi, l’homme immortalisait la nature à  Sézenove,  au chemin des Grands Buissons, par une journée claire. Il a saisi cette image insolite avec un Nikon D3, un téléobjectif de 70 par 200 mm,  diaphragme F10,  vitesse 640 sec. à 200 ASA

Interrogée sur une quelconque activité particulière ce jour là à Genève, Sonja Gartmann, de Skyguide,  répond par la négative :   «Nous n’avons rien enregistré sur le radar, aucune activité particulière n’a été relevée. Mais peut-être faudrait-il faire appel à un ornithologue… »

Un objet volant non identifié

Alors qu’en est-il. Un OVNI ? Un oiseau ? Sylvia Ekström, de l’Observatoire de Genève donne son avis sur cette image: «Au sens strict du terme, on peut parler d’un OVNI: c’est un objet qui vole et dont on ne peut pas déterminer la nature sur cette photographie. La plupart du temps, les gens ont toutefois tendance à passer de la description (O.V.N.I.) à l’interprétation (= E.T).»

C’est au Musée d’histoire naturelle que tout doute concernant cette image insolite est levé. Pour Manuel Ruedi, mammologiste et fin connaisseur des oiseaux, il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un d’entre eux : « Probablement un faisan ou une perdrix. En tout cas un animal jeune, car la queue est courte.  Ces volatiles étant lourds, ils doivent voler vite (ndlr : jusqu’à 70 km/h), d’où le flou cinétique que l’on voit sur la photo. Cette forme d’obus est typique» Et d’ajouter que la perdrix grise a justement été réintroduite dans le Mandement à des fins de protections.

Source : tdg.ch

DOC POUR SCEPTIQUES

Image de prévisualisation YouTube

Source : Youtube.com

DOCUMENTAIRE / L’INCROYABLE VERITE

Image de prévisualisation YouTube

Source : Youtube.fr

 

ANCIENT ALIENS / LES DINAUSAURES

http://www.dailymotion.com/video/xsg9uf

Source : Dailymotion.com

LE MOTHMAN

Non pas un, mais plusieurs témoignages à propos d’une créature ailée géante aperçue dans la région du comté de Butler commencent à émerger.

 bwc_500x280-300x173

L’histoire nous vient de l’UFO Anomalies Zone de Stan Gordon, et je dois dire que Stan m’a enthousiasmé. Peut-être est-ce ma fascination pour le Mothman (ou homme-phalène) ou mon intérêt pour le Bigfoot, mais cette histoire combine les deux pour vous ficher la trouille.

Tout commença dans les premières heures matinales, encore obscures, du 18 mars 2011 sur une petite route de campagne entre Chicora et East Brady. Un homme d’affaire était en train de conduire lorsqu’il vit quelque chose qui lui « hérissa les poils de la nuque », comme il dit.

Voici l’histoire telle qu’elle fut racontée à Stan Gordon :                  

Le 21 mars 2011, je fus contacté par un témoin qui raconta avoir rencontré une créature très étrange au petit matin du 18 mars 2011. L’incident s’était produit sur une route de campagne du comté de Butler, entre Chicora et East Brady. Le témoin, un homme d’affaires qui traversait la région, déclara : « c’était la chose plus bizarre que j’aie jamais vue et ça m’a hérissé les poils de la nuque ». L’homme me dit qu’il conduisait sur la route lorsque à environ 400 mètres de là, il remarqua quelque chose sur la droite à un endroit où il y avait de l’herbe. Il songea en premier lieu qu’il s’agissait d’un cerf.

Le conducteur accéléra pour se rapprocher et avoir une meilleure vue. À environ 45 mètres, il observa quelque chose qui semblait voûté puis qui se redressa. Le conducteur observa alors une très grande créature musclée. À ce moment là, ses feux de route étaient en marche et il vit la créature passer devant un panneau de signalisation réfléchissant jaune, puis traverser la route à deux voies en trois longues enjambées et entrer dans une zone boisée. Ce qu’il avait vu était une forme humanoïde d’au moins 2,50 mètres de haut et dont la peau semblait lisse comme du cuir et de teinte brun clair ou marron plus foncé.

La créature ne regarda jamais le témoin et ne fut observée que de côté. La tête semblait plate au niveau du front, avant de s’arrondir. « Au sommet arrière du crâne, on aurait dit un de ces casques aérodynamiques. Ce n’est pas que le sommet était en pointe, on aurait plutôt dit qu’il avait une arête au sommet de la tête. » Le visage était aplati et les yeux pas clairement définis, mais l’homme pense qu’ils pourraient être étirés au niveau des coins. L’oreille observée du côté gauche était longue et aplatie, se dressait et se rabattait, et pointait vers l’arrière comme un clapet.

Les bras étaient musclés et un peu plus longs que ceux des humains. Les mains ressemblaient plus à des serres, mais le nombre de doigts n’était pas clair. Une caractéristique physique qui ressortait était les jambes extrêmement musclées. Le témoin déclara que c’était dur à expliquer, mais que les jambes ne bougeaient pas comme celles des humains et qu’on « aurait dit qu’elles penchaient en arrière ». Le témoin vit aussi ce qui semblait être des ailes sur son dos qui étaient repliées sur son corps et dont les extrémités s’étendaient vers le côté de sa tête.

Le témoin ne remarqua aucun son ou odeur inhabituels pendant l’observation, dont la durée fut estimée à environ 7-8 secondes. Quand l’automobiliste s’approcha de l’endroit où la créature était entrée dans les bois, elle n’était plus visible. Le lendemain, le témoin décida de revenir sur les lieux de la rencontre pour chercher des preuves éventuelles. L’état du terrain ne se prêtait pas aux empreintes et il ne trouva rien. Cependant, le témoin mesura le panneau de signalisation devant lequel la créature était passée. Le panneau faisait à peine plus de 2,50 mètres de haut et il estima que la tête de la créature l’avait dépassé d’environ 10 centimètres.

Depuis ce témoignage initial que j’ai reçu au sujet de cette étrange rencontre, on a appris que d’autres habitants de la même région avaient aussi rapporté avoir observé une créature inconnue semblable. Dan Hageman, Directeur du BORU (Butler Organization of Research on the Unexplained [Organisme de Recherches sur l'Inexpliqué de Butler - NdT]) a aussi reçu plusieurs témoignages pour la même période et la même situation géographique. Voici certains des témoignages résumés du BORU sur ces incidents.

26 mars 2011  -  lieu-dit Kepples Corner  -  deux témoins roulaient vers Butler lorsqu’ils observèrent une entité ailée de 2,50 m de haut, de teinte sombre. Le visage semblait enfoncé. Le corps était musclé et la tête partait en pointe. Les bras étaient longs et elle semblait avoir des griffes en guise de doigts. Lorsqu’elle traversa la route, elle fit des sortes de grande enjambées. Les témoins, sous le choc, arrêtèrent la voiture et restèrent assis là jusqu’à ce qu’un autre véhicule arrive et les oblige à redémarrer. Le témoin souhaite passer au détecteur de mensonge pour prouver ce qu’il a vu.

Foncez sur le site de Stan pour lire deux récits supplémentaires de témoins dans la région.

Maintenant, j’ai lu des centaines d’histoires de ce genre et ce qui sonne vrai, c’est la description. C’est toujours très grand, quelque peu humanoïde, avec des ailes dans le dos. Le mot qui semble revenir sans arrêt dans la plupart de ces histoires, c’est « cuir ». C’est ainsi que les témoins décrivent généralement la peau de ces créatures.

Ces gens se défonceraient-ils tous au speedball ? Seraient-ils tous camés à… heu, des trucs ? Je ne pense pas ! Quelque part, là au-dehors, il y a des cryptides, et ces cryptides rôdent dans le coin. Nous ne les entrevoyons que rarement, mais pourquoi ?

Est-il possible que ces goules ailées soient des cousines de l’insaisissable Sasquatch ? Peut-être sont-ce des démons qui attendent que la prochaine victime s’engage sur un virage de quelque route de campagne.

Pourrait-il s’agir d’entités interdimensionnelles ? Les témoins observent-ils ces choses lorsque notre réalité se mélange à celle d’une dimension sœur ? Certaines personnes croient que des portails s’ouvrent à l’occasion, tandis que d’autres sont d’avis qu’il existe des choses invisibles tout autour de nous, des choses qui vibrent à une fréquence qui rend tout invisible, depuis les horribles humanoïdes jusqu’aux extraterrestres de moins de 15 cm. Si l’on veut aller plus loin, on peut examiner la théorie selon laquelle on vit dans la 3e dimension et que l’on voit ces ovnis, ces créatures et autres phénomènes étranges car nous pénétrons dans la 4e dimension, un « changement dimensionnel », si vous voulez.

Tout ça pour dire qu’avec autant de témoignages qui correspondent presque parfaitement, il doit se passer quelque chose, et bien que l’hystérie collective soit une réponse facile, je crois aussi que c’est une manière commode d’éviter la possibilité que ces choses soient là, et nous aussi.

Aussi, la prochaine fois que vous roulerez sur une route perdue au milieu de nulle part, gardez les yeux ouverts, car on ne sait jamais ce que vous pourriez voir.

Source : Fr.sott.net

DECOUVERTE

Pour la toute première fois, plusieurs planètes gravitant autour d’un système d’étoile binaire ont été observées. Une de ces planètes pourrait même présenter des conditions favorables à une forme de vie. Comme les étoiles binaires sont très nombreuses dans l’espace, cette découverte permet de supposer qu’il existe beaucoup d’autres planètes du type de celles observées.

  conception-d-artiste-du-systeme-de-l-etoile-kepler-47-credit-nasa-jpl-caltech-t-pyle_52691_w250

 

Des astronomes de San Diego en Californie viennent d’annoncer avoir observé pour la première fois deux planètes orbitant autour de deux étoiles mutuellement en orbite ou étoile binaire. Une découverte, dont les détails sont parus dans la revue Science et qui selon les chercheurs, augmenterait les probabilités d’existence de vie extraterrestre.

Avant cette trouvaille, les scientifiques n’étaient pas certains que lorsque deux étoiles tournent ensemble autour d’un centre de gravité commun, plusieurs planètes puissent orbiter autour d’elles en même temps. En effet, les dispositions, interactions et différences de trajectoires en fonction de la position des planètes et de leurs étoiles rendent moins probable l’existence de planètes dans ce type de système.

Comme l’explique Xavier Delfosse de l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble (IPAG) : « Des systèmes binaires à une planète avaient déjà été détectés. Le repérage délicat des planètes en fonction de leur position par rapport aux étoiles n’avait pas permis de trouver un système à plusieurs planètes jusqu’alors ». Mais les chercheurs auraient observé deux, voire trois planètes, tournant autour des étoiles Kepler-47 et sa partenaire. Tandis que Kepler-47 aurait environ le même volume que notre Soleil, sa compagne serait trois fois plus petite.

Une planète habitable ?

Les deux planètes orbitant autour, baptisées Kepler-47b et Kepler-47c, seraient respectivement 3 et 4,6 fois plus grandes que la Terre, c’est-à-dire à peu près de la taille de Neptune. Elles seraient essentiellement formées de gaz. La plus éloignée des deux, Kepler-47c, graviterait autour des étoiles en 302 jours et se trouverait dans la « zone habitable » de ce système solaire à deux étoiles. En effet, elle est exactement à la bonne distance de ses soleils et se situe donc dans une zone tempérée, idéale pour des conditions de vie. William Welsh de la San Diego State University précise : « Elle reçoit environ 88% de la quantité d’énergie que la Terre reçoit du soleil ». De l’eau liquide aurait même pu être présente en surface.

Cette observation exceptionnelle a été permise grâce au télescope spatial de la NASA Kepler, qui traque exoplanètes et objets célestes de la Voie Lactée. Depuis 2009, plus de 2.300 planètes candidates et 2.100 systèmes d’étoiles binaires ont été analysés. Les données du télescope ont été utilisées par les chercheurs américains, afin de mettre au jour le fameux système binaire, situé à 4 900 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Cygne. Le télescope Kepler a l’avantage de capter la lumière issue du système solaire lorsqu’elle diminue périodiquement, c’est-à-dire lors d’éclipses. Ces dernières signifient en effet qu’un corps en rotation autour d’une ou plusieurs étoiles passe devant elles et peut ainsi être observé.

L’astronome de San Diego Jérôme Orosz précise que « la moitié des étoiles que vous voyez la nuit dans le ciel sont des étoiles binaires ». Ainsi, « le fait que l’on puisse trouver des planètes dans leurs zones habitables signifie qu’il y a beaucoup plus d’endroits » potentiels pour une vie extraterrestre. Parmi ces lieux, six sont actuellement considérés comme potentiellement habitables. Le petit dernier, nommé Gliese 163c et découvert par une équipe européenne, est une super-Terre, de 1,8 à 2,4 fois plus grosse que la notre. Cette planète, visiblement composée de roches et de glaces, pourrait abriter des formes de vie microscopiques.

Source : maxisciences.com

 


1...34567...106


---> Deamon |
CEVENNES ET CAUSSES |
marjo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Vétérans de Napoléon 1er
| Nos amis les chats
| le grenier magique